mes-biquettes

mes-biquettes

L'art de posséder des caprins

signature_1 (2).gif

 

 

Mia élevée un Biberon lait de vache entier (allez à la ferme le prendre)

20141022_154431.jpg

 

 

 

 Si vous craquez pour les chèvres et que vous vous êtes décidé à en adopter une pour en faire votre animal de compagnie, il y a quelques petites choses que vous devez néanmoins savoir pour offrir à votre bête les meilleures conditions de vie possible ! Pour savoir comment prendre soin de votre chèvre, suivez ces quelques petits conseils :

 

Trois étapes essentielles lors qu'on prend la décision d'acquérir une chèvre (mâle ou femelle)

  • Environnement
  • Nourriture et pansage
  • Garder sa chèvre en forme

Moi j'en mettrais une Quatrième :

 

Etes-vous sûr de votre décision ? Car ne croyez pas qu'elles sont faites de cartons et qu'elles vivent comme ça à la nature sans aucunes attention.

Dites vous qu'elles ont besoin d'une surveillance et de beaucoup d'amour,

Elles sont autant aimantes que votre animal domestique,

Plus vous serez proche d'elles, plus elles seront en bonne forme vitale et morale,

Et un critère essentiel soyez prêt à mettre de un petit pécule financier pour eux, les soins coûtes chères ainsi que la nourriture.

 

  •  L'environnement :

soins1.jpg

 

Offrez à votre chèvre le bon enclos. Les clôtures entourant son espace de vie devront être suffisamment hautes afin qu’elle ne puisse pas s’enfuir mais aussi pour la protéger des prédateurs potentiels ! Des clôtures de 1,5 mètre de hauteur devraient faire l’affaire. Assurez-vous également que votre chèvre ait suffisamment d’espace dans son enclos pour être heureuse.

 

Une Clôture électrifiée, ou de grillage à mouton d'une hauteur de 1,50m protection contre un chien errant et surtout pas la moindre : protection contre elles même afin qu'elles ne s'échappent pas.

 

  •  Un abri pour l'hiver, le froid, la pluie etc... :

 

Fournissez à votre chèvre un abri adéquat. Les chèvres peuvent vivre dans de petites cabanes ou dans de grandes niches pour chien. L’abri doit être suffisamment aéré mais il ne doit pas y avoir de courant d’air. La literie de votre chèvre doit être composée essentiellement de paille. Un sol en béton pourrait vous revenir cher mais il serait plus facile à balayer et à nettoyer.

 

  • Un abri pour l'hiver, le froid, la pluie (une chèvre déteste la pluie et l'humidité :

 

 


 

soins7.jpg

Cailloux afin qu'elles puissent faire leurs onglons.

 

Aidez votre chèvre à faire de l’escalade. Les chèvres adorent grimper ! Pour la rendre heureuse, disposez dans son enclos quelques objets qu’elle puisse escalader. Une bascule serait par exemple une excellente idée puisqu’elle pourrait la monter et la descendre à volonté ! Si vous vivez dans une région montagneuse, pourquoi ne pas promener votre chèvre en montagne de temps à autre, vous pouvez aussi mettre de gros billots de bois, des rochers, elles ont tjrs besoins d'être percher.

 

 

10342888_820572334649120_5213578531237906601_n.jpg

 

Esmeralda

Elles ont besoin de monter sur quelque chose (ce sont des caprins et il ne faut pas l'oublier).

 

  • L'alimentation et le Pansage :

Nourrissez correctement votre animal. Pour offrir à votre chèvre un régime alimentaire sain, vous devrez lui fournir principalement du foin mais aussi des céréales en grains ou granulés tels que de l’avoine, du son ou de l’orge. Du regain (deuxième coupe de l'herbe ce qui permet qu'elle soit remplie d'azote et plus grasse). Du foin de qualité, sachez que les caprins en général sont très difficile, cela mange souvent alors tenez vos mangeoires pleines mais sans excès de nourriture (afin d'éviter le gaspillage).

De temps en temps donner lui de la gourmandise comme un peu de maïs du pain mais n'en faites pas un quotidien car après la chèvre ne l'oublie et sera tjrs là à attendre sa friandise à la même heure. Ne déposez pas la nourriture directement sur le sol car elle risquerait de pourrir ou d’attirer les insectes et votre chèvre pourrait tomber malade. Faites en sorte que votre chèvre ait toujours de l’eau fraîche à disposition.

 

Offrez-lui un accès permanent à l'eau et laissez à disposition un bloc de sel contenant si possible du Sélénium. Si vous vivez dans une région où le Sélénium est rare, notamment dans le sol et donc dans le foin, demandez à votre vétérinaire de vous donner des comprimés ou des doses de Sélénium et de vitamine E qui sont importants pour les muscles, les os et la santé de votre chèvre.

 

Ceci est particulièrement important si votre chèvre est pleine (donnez-lui les vitamines un mois avant l'accouchement), car ceci aide les chevreaux in utero à développer leurs muscles, leur cœur, tout en évitant les complications éventuelles lors de la mise bas).

 

 

 

soins2.jpgsoins3.jpg

Evitez les aliments qui pourraient rendre malade votre chèvre. Les chèvres doivent éviter de manger toutes les plantes d'ornement, surtout celles de la famille des rhododendrons. Celles-ci peuvent causer des problèmes sévères, notamment des vomissements, des diarrhées, et même la mort si la chèvre en a ingéré trop et qu'elle n'est pas en bonne santé. Faites attention aux "gentils voisins" qui peuvent contenir des plantes du type rhododendron. 

 

 

  • Le brossage :

 

Pansez votre chèvre régulièrement. Faites-lui de temps en temps un nettoyage complet consistant en un bon bain et un brossage minutieux !

Si vous avez des enfants, ils aimeront sans doute s'occuper de la chèvre, la panser etc... Supervisez tout de même cette activité.

 

 

soins5.jpg

Avec une telle Robe il est essentielle de les brosser régulièrement, pour leurs bien être, enlever les parasites (poux, fourmis etc..), aussi afin d'éviter les bourres. les chèvres et les bouc à poils longs ou court aiment être brossé. Chez moi cela se passe de la sorte, elles adorent, j'y passe 2jrs entiers. 

20140225_150514.jpg

 Ourt

  • Les sabots :

 

Entretenez les sabots de votre chèvre. Contrôlez les sabots de votre chèvre au moins une fois par mois si vous ne voulez pas qu’ils se fissurent ou s’infectent. Chaque sabot est constitué de deux onglons dont il faut couper l’excédent de corne quand il devient trop long afin que la chèvre puisse continuer à marcher correctement. Si vous ne savez pas comment procéder, vous pouvez toujours le faire faire par un vétérinaire.

 

 

soins6.jpg

 

  • La vaccination :

 

Vermifugez votre chèvre. La plupart des chèvres sont sujettes aux parasites intestinaux (les vers par exemple) et doivent être vermifugées régulièrement. Les vers les plus communs qui s'établissent chez les chèvres sont les strongyles (vers du sang), les ankylostomes, et les coccidia. En fonction de l'environnement, les parasites peuvent causer de nombreux problèmes de santé (et même la mort), comme la perte de poids, la chute des poils, des problèmes de reproduction...

 

Les chevreaux doivent recevoir le premier vermifuge à l'âge de 6) 8 semaines. Il existe des vermifuges pour chevreaux, demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Cependant, les majorités des vermifuges pour chèvres ne sont pas efficaces contre le coccidia, qui peut être très dangereux pour les chevreaux ou les chèvres en mauvaise santé. Il existe différents produit pour traiter le coccidia, mais le plus courant est le Corid. Les symptômes de la présence d'un vers coccidia sont des difficultés à prendre du poids, une léthargie, une inappétence (absence d'appétit) et des crottes compactes (comme celles d'un chien).

 

Si vous vous posez des questions sur une éventuelle infestation par les vers, demandez conseil à votre vétérinaire et faites faire des analyses. Vous aurez une réponse définitive et vous pourrez ensuite savoir quoi faire.

 

 

 

 Dans les articles qui seront destinés aux soins je vous parlerais  des maladies, des premiers soins et mes conseils que j'ai acquis avec le temps.

Enregistrer

Enregistrer



25/11/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres