mes-biquettes

mes-biquettes

La polioencéphalomalacie



 

 

20150207_040534.jpg20140411_160932.jpg
Ci dessus Junior né le le mois dernier à gauche et Ela née l'année dernière au même mois.

 

Ela a été la première à me faire cette maladie cette année après une naissance mal passée (elle a perdu son chevreau) les symptômes sont apparues 8 jours après, avec une perte de poids et un amaigrissement évident (sur le moment j'ai cru que c'était la tristesse car ressent la perte d'un petit) il est vrai que cela à contribuer à la maladie, ensuite elle c'est mis à tournée en rond vers le côté gauche continuellement tout en perdant le sens de l'orientation, mes jambe était son repère, les murs aussi, par la suite elle à fait un début de méningites le veto est venue et après un traitement de 15 jours elle file aujourd'hui de belle journées à gambader. Junior à subi les mêmes symptômes (tourner en rond et perdre le sens de l'orientation avec un abaissement de la tête vers le sol), cela fait trois jours que je le traite et il va beaucoup mieux, il n'aura perdu la vue que 48h j'ai reconnu l'aspect de la maladie et j'ai pu agir desuite sans intervention du vétérinaire (ne faite pas vous même un diagnostic si vous en êtes pas certains, les piqûres et les dosages doivent être administrer correctement), avec le temps on apprends à faire les soins mais dans l'incertitude prendre contact avec votre véto.

Le plus dur dans cette maladie c'est de la prendre à toi, autrement cela demande une surveillance continuelle de l'animal, le faire boire le nourrir en

lui faisant sentir la nourriture afin qu'il là repère de lui même. L'autre souci est que ses animaux n'aime pas rester seul alors parfois il faut le faire suivre et croyez moi c'est un gros handicape, pour Ela elle n'a rien dit d'être enfermer (tout en venant la voir à intervalle d'une heure chaque fois, prodiguant caresses, bref être prés d'elle) Junior lui ce n'est pas possible il hurle comme un putois et ne veut pas rester seul, se met à tourner en rond encore plus fort la panique le prend et il aggrave son état, j'ai du le laisser dehors avec ses compagnons sous surveillance.

Il savait qu'il était fragile donc de lui même faisait attention de ne pas s'éloigner et suivez le son de ma voix ou ses petits confrère Loulou et Jhon.

Encore 3jrs de traitements et tout rentrera dans l'ordre pour lui.

Soyez vigilants pour tout animal que vous possédez, aujourd'hui il est bien deux heures ou la lendemain il est malade. 

 

 

 

LA NECROSE DU CORTEX CEREBRAL

 

 

 

Les symptômes nerveux s'installent soit progressivement, soit brutalement. Ils se marquent par une difficulté locomotrice, une démarche mal assurée, l'animal peut buter sur le moindre relief du sol. Cette ataxie kinétique est en relation directe avec l'atteinte corticale.

 

Bien que la cause exacte de cette maladie n'est pas connue, il est soupçonné que leur origine peut être dû à un manque

 

 

 

Suite vitamine B1 (thiamine), causée par un trouble métabolique, généralement associée à un déséquilibre dans le rapport entre les fourrages et les concentrés. Cela explique pourquoi, dans les cas où la maladie est diagnostiquée tôt, une réponse satisfaisante au traitement par la vitamine B1 est observée.

 

Les ruminants sont incapables de se synthétiser toutes les vitamines B et donc soit besoin ou une alimentation externe ou d'une bonne ambiance (pH correct) dans votre ventre qui favorise la survie et la prolifération de micro-organismes capables de les synthétiser. Ces micro-organismes sont très sensibles à l'acidité et par conséquent lorsque de grandes quantités de concentrés (céréales, des aliments concentrés type très mélassés pour chevaux, ..) concernant la quantité consommée de nourriture de fibre longue (herbe, du foin, de la paille, .. .de plus de 10 cm) une plus grande quantité d'acide lactique est produite par la création d'un environnement nettement acide et malsain. Dans cet environnement aussi proliférer Gram + organismes qui produisent des enzymes de tiaminasa ou détruire vitaminaB1 et substances similaires agissant incitant l'organisme, ce qui aggrave le problème. 

 15657317-zodiac-capricorne-illustration-signes.jpg

 Symptômes

 

 

Le plus touchés sont sevrés et les jeunes chèvres adultes. Leur apparition est liée à l'alimentation :

 

  • Des changements soudains 

  • Augmentation ration de concentré

  • Difficulté dans le sevrage

  • Récupération d'une maladie digestive récente

 

Au début, vous pouvez produire: l'anorexie, la dépression, la diarrhée. Ces symptômes peuvent passer inaperçus et ne manifester certains des symptômes nerveux suivantes:

 

  • Excitabilité

  • Élévation chef debout (position astronome)

  • Désorientation

  • Les déplacements dans le cercle

  • tremblements musculaires

  • La cécité apparente

  • Grincements de dents

 

À un niveau plus avancé:

 

  • Retour strabisme médial

  • L'absence de réponse à des stimuli menaçants

  • Extensor rigidité

  • Saisies dans lequel la fièvre peuvent survenir

  • Opisthotonos ou couché étant astronome

 

Il doit faire un diagnostic différentiel avec le tétanos

 

emotiyou-chevres-boucs-201103301723XQP (1).gif

 Traitement 

 Tous les animaux suspects doivent être traitées immédiatement avec une injection de vitamine B1 par voie intraveineuse ou intramusculaire. 

 

Il est également conseillé d'administrer l'animal un antibiotique pour prévenir les éventuels effets durables complications infectieuses, en particulier meningítico (méningite) Type. Comme il est pratiquement impossible de différencier cette maladie de l'hypomagnésémie, au moins dans les conditions de terrain, il est également injecter la mesure du raisonnable, pour compléter le traitement spécifique, une solution de magnésium, ou administré par voie orale dernière. La solution de sulfate de magnésium a oralement l'avantage qu'il peut bien corriger une carence de cet élément agit un peu comme un antidote à l'empoisonnement au plomb qui provoque des symptômes similaires. 

images.jpg

 Prévention  

Une fois détecté la présence de cette maladie dans une ferme doit prendre des mesures pour éviter les causes qui se produisent et de l'ensemble du troupeau doit compléter avec de la vitamine B pour aller reconstituer carences subies pendant une longue période. Il est utile d'utiliser la levure comme source de la supplémentation en vitamine minérale.

images (2).jpg

Transmission de la maladie 

La polioencéphalomalacie n'est pas contagieuse chez les animaux 

Tout animal malade doit automatiquement isolé du troupeau, ne serait-ce que pour sa tranquilité afin de lui prodiguer les soins nécessaire toute la durée de sa guérison.

Le moindre stress peut nuire à l'évolution de la maladie et retarder sa guérison.

 

 

 D'autres articles viendront afin de pouvoir vous aider, n'hésitez pas à me poser des questions si vous le souhaitez.

 

54532.gif

 

 

 

 

Enregistrer



12/04/2015
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres